But first academy

Le pouvoir des mots : 6 erreurs des pages de vente

le pouvoir des mots créer du contenu de qualité idées de contenu créer de bonnes pages de vente

Le pouvoir des mots n’est pas une légende. Car oui, les mots sont une arme, pour séduire, pour convaincre, pour échanger ou encore communiquer. Les paroles peuvent être de miel, convaincantes ou encore blessantes. Dans la langue française, il existe mille mots pour les qualifier. Il existe différents types de langage. Le choix d’un mot doit être réfléchi en amont afin de faire les bons choix et séduire votre cible.

En effet, vous n’allez pas parler de la même manière à un débutant, à un expert ou à une personne qui ne connait pas du tout votre secteur d’activité. Ici, il y a une réelle adaptation pour mettre le bon mot au bon moment. Nul besoin ici de mettre en avant des mots extrêmement techniques.

L’important est que votre cible vous comprenne. Lorsque l’on sait que vous devez utiliser des mots dans l’ensemble de votre contenu, il est intelligent de savoir bien les utiliser. On n’est pas ici pour faire de la politique, de l’économie ou de la psychologie. Il faut faire simple et aller droit au but.

Surtout sur vos pages de vente. Vous devez, pour assurer de bonnes conversions, mettre toutes les chances de votre côté et adopter le bon discours.

 

Alors comment utiliser ce vocabulaire si riche qui est à notre disposition et obtenir un maximum de résultats ?

Comment agir lorsqu’on est confronté à une page de vente dont le taux de conversion est faible ?

 

Créer des bonnes pages de vente : le pouvoir des mots pour convaincre

 

Centrer le discours sur votre business

Beaucoup de créateurs de contenus font cette erreur. Ils estiment que leur parcours est une force et qu’en faire profiter le client lui permettra de gagner sa confiance. Or, ce n’est pas cela qui se produit. Le client veut que vous compreniez ce dont il a besoin.

 

Les attentes de l’internaute en 2022

Montrez-lui que :

  • Vous cernez son monde intérieur,
  • Comprenez ses valeurs etc,
  • Que vous pouvez lui apporter une solution. 

Comment utiliser le pouvoir des mots au mieux ?

Tout votre argumentaire doit donc être basé sur le « vous » et non pas sur le « je » ou le « nous ». Hormis dans le cadre d’un storytelling, il est déconseillé de trop rester centré sur soi et de plutôt chercher à appréhender les souhaits d’autrui. Étudiez votre cible, soyez empathique et prévenant, elle vous le rendra au centuple.

Agir ainsi permet de tisser un lien de confiance, et d’accentuer leur fidélité. Rappelons que 80% de votre CA est le fruit des ventes de 20% de vos meilleurs clients. Il est donc important de tout miser sur une relation durable, et ne pas penser seulement à l’instant présent. Voyez l’avenir à court, moyen et long terme. C’est la meilleure manière d’atteindre vos objectifs.

Et le long terme passe forcément par des clients fidèles et réguliers. D’où l’importance de soigner sa communication et de bien répondre à leur demande. Dans le cas contraire, ils iraient voir la concurrence qui, elle, leur apportera les réponses qu’il attend.

Nous vous recommandons de mettre beaucoup d’informations dans votre page de vente, soit à peu près 70% et d’utiliser vos techniques commerciales dans les 30% qui restent. Les pages de vente, comme tout autre contenu web, doivent être optimisées. Pour cela, il faut que le texte soit, certes, porteur de mots-clés, mais aussi qu’il ait une forte valeur informative. De cette manière, les internautes restent pour le décortiquer, le partagent et surtout, mettent des commentaires.

Tout cela est excellent pour le SEO. Nous sommes donc partisans de cette technique, qui disons-le, marche à tous les coups.

 

Être trop agressif dans sa méthode de vente

L’agressivité commerciale fonctionnait dans les années 70, 80 voire 90. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Désormais, les consommateurs sont conscients de ce qui se trame en off, et s’en méfient. Exit les publicités tapageuses qui vous promettent que demain, vous décrocherez la lune. Exit aussi les démarchages commerciaux téléphoniques, dont les Français se lassent de plus en plus. Place à la subtilité.

Comment faire concrètement ?

Il est possible de faire une page de vente classique, avec tous les CTA nécessaires à un taux de conversion convenable et un bon copywriting. Ensuite, positionnez-vous en tant qu’expert par le biais de contenus suggérés en lien sur votre page de vente. Ces publications, textuelles ou photographiques, doivent être particulièrement qualitatives et informatives.

Certains marketeurs ne reculent devant rien. Ils séduisent les enfants, appâtent les plus âgés avec des promesses qu’ils ne seront pas en mesure de tenir et au final, vous prenennt une somme déraisonnable pour un service bas de gamme. C’est la hantise du consommateur de 2022. Montrez que vous n’êtes pas comme ça. Vous respectez chaque client qui entre sur votre site et la qualité de votre travail passe avant tout. Mettez en avant vos valeurs profondes à travers une bonne page de vente ! Nous pouvons vous y aider.

Soulingez par exemple des avis clients élogieux, des commentaires et des feed-backs, que vous intégrez à votre page de vente. La voilà, votre meilleure publicité ! N’oubliez toutefois pas de demander l’accord des personnes concernées, de préférence par écrit pour avoir une preuve en cas de litige ultérieur.

 

le pouvoir des mots créer du contenu de qualité idées de contenu créer de bonnes pages de vente vendre en ligne

 

Miser sur la peur

Certaines marques d’anti-virus vous font croire que votre ordinateur est infecté pour vous angoisser et vous faire souscrire à un abonnement. De nombreuses entreprises agissent ainsi. C’est un des leviers les plus faciles à activer lorsqu’on veut vendre quelque chose. Pour autant, nous estimons que c’est là une mauvaise stratégie. En effet, il est préférable de générer chez son client des émotions positives pour l’inciter à acheter. Dans ce cas, il associe inconsciemment son expérience à un sentiment agréable et la réitère.

Les émotions positives comme l’envie, la tendresse ou encore la joie sont des émotions plus confortables à gérer. Pour cette raison, nous conseillons toujours de s’y intéresser plus qu’aux sentiments négatifs comme la pitié, la colère ou encore la peur.

L’essentiel est que votre cible en regrette jamais ses achats. Ni sur le moment, ni par la suite. Au contraire, elle doit se dire qu’elle a vraiment fait une bonne affaire. De cette manière, elle vous recommandera à ses amis et collaborateurs, ce qui, par extension, augmentera votre CA.

 

Utiliser le pouvoir des mots pour remplir et non pour informer

Votre page de vente doit comporter toutes les informations pertinentes sur votre produit :

  • Caractéristiques,
  • Comment l’entretenir,
  • Comment le monter,
  • Notice d’utilisation,
  • Avis clients…

 

L’important est de tenir vos promesses et de vendre un produit conforme à la description. Ainsi vous gagnez en légitimité. La cible voit que vous maîtrisez votre thématique, et vous considère dès lors comme un expert. Plus encore si vous arrivez en tête des SERP sur Google, le fait que vous délivriez un message informatif et pédagogique fait de vous un leader, une marque qu’on écoute.

Cela accroît le taux d’engagement de vos clients et influence positivement le montant du panier moyen.

Gardez à l’esprit que désormais, Google fait la chasse au remplissage. À compter de septembre 2022, il désavantage les sites à faible valeur informative au profit des sites plus intéressants. Il est donc préconisé de citer un maximum d’études, d’expertises et de citations. Vos pages de vente gagneront alors en valeur ajoutée et seront partagées un maximum de fois.

 

Vendre du rêve

Si vous créez du contenu, évitez les hyperboles « Un produit formidable », « X, la meilleure solution au monde », « un shampooing extrêmement réparateur ». Préférez des expressions modérées car le client considère les offres trop alléchantes comme trompeuses. Utilisez-les avec parcimonie et de préférence, ajoutez des chiffres associés à leur source. Un lien vers un site de qualité est important pour le référencement. C’est donc avec force que nous vous conseillons de faire cela.

Soyez toujours honnête dans votre démarche. Il est important de mettre en avant les faiblesses de vos produits, tout autant que ses forces. Cela vous permet aussi de vous améliorer. Utilisez les feedbacks et les commentaires pour revoir les dysfonctionnement et être sans cesse dans un processus d’ascension.

Si les clients sont déçus de votre produit, il paraît logique qu’ils ne reviendront plus et qu’ils iront voir la concurrence. Si au contraire, ils sont conscients de ce qu’ils achètent, ils auront confiance en vous et tisseront avec vous un lien durable. N’est-ce pas là l’objectif premier de vos actions marketing ?

Créez une communication en accord avec votre image de marque, mais surtout qui soit adaptée aux attentes de votre public. Donnez du sens à ce que vous faites.

 

Utiliser le pouvoir des mots dans vos CTA

D’après Hubspot, un CTA optimisé convertit 42% de visiteurs de plus qu’un CTA qui ne l’est pas. L’efficacité d’un CTA va même plus loin. Il est essentiel si vous voulez obtenir un taux de conversion satisfaisant. Tout doit être mûrement réfléchi. Bien entendu, on oublie les traditionnels « Cliquez ici » ou « Cette offre n’est valable que 29 secondes ». Oui, créer un sentiment d’urgence est déterminant dans une vente, mais l’objectif n’est pas d’acculer la cible, au risque de la faire fuir.

Oui, il faut employer l’impératif, mais cela ne suffit pas. L’injonction doit être insidieuse, subtile. Faites comprendre à vos clients que grâce à votre produit / votre solution, ses problèmes seront finis. Montrez-lui le résultat, preuve à l’appui. C’est essentiel si vous voulez convertir un grand nombre de prospects.

Le plus important est de tisser un lien de confiance avec le lecteur tout au long de l’article, lui fournir suffisamment d’informations, et ensuite, de terminer par un CTA soigneusement positionné. Le design est déterminant dans votre réussite. Étudiez la couleur qui provoquerait le plus l’achat chez votre cible.

Donc en conclusion, nous pouvons dire que les 6 erreurs les plus courantes dans une page de vente sont :

  • Être trop autocentré,
  • Avoir recours à des techniques de vente ou à des publicités trop agressives,
  • Faire du remplissage au détriment de la valeur informative,
  • Décrire le produit de manière exagérée et décevoir le client,
  • La mauvaise utilisation d’un CTA.

 

Si vous évitez ces erreurs, somme toute, normales, votre taux de conversion augmentera sans que vous n’ayez rien de plus à faire. Demandez-nous conseils ou découvrez la formation Boost Content. Au-delà d’utiliser les bons mots, vous pourrez être présent au bon moment, au bon endroit et pour la bonne personne.

Marine

Barista BFA, experte SEO depuis 7 ans. Je te donne tous les conseils pour booster tes ventes et trouver + de clients. Le shoot de caféine idéal pour ton business.

La méthode pour trouver des clients

Découvre toutes les étapes pour trouver des clients en tant que freelance ou prestataire de service.

Dire adieu à la fameuse phrase "je n'ai pas le temps"?

Accède gratuitement à la roadmap secrète de la BFA afin de dire adieu à la fameuse phrase "je n'ai pas le temps".

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marine, Barista BFA

Experte SEO depuis 7 ans et CEO de l’agence BE, Marine a développé la formule parfaite pour donner un coup de boost à votre création de contenu. 

Après avoir développé plus de 100 projets clients, découvrez tous les secrets de notre barista pour une stratégie à succès. 

Ni trop amère ni trop sucrée, cette recette a pour objectif d’allier technique, optimisation, parcours client, discours de marque et beaucoup d’autres choses…